La sophrologie - Une hygiène de vie

Je citerais, en avant-propos, un extrait d’un article traitant de l’avancée de la prise en charge de séances de sophrologie par certaines caisses de mutuelles dans une politique de prévention santé : 

«un individu sain, qui « se prend en charge », prend soin de lui et de sa santé, est un individu moins sujet aux maladies. La Sophrologie est une approche humaniste proposant aux personnes une « éducation à la santé » afin de mieux s’adapter aux nouvelles conditions de vie»Syndicat des Sophrologues professionnels 

Prendre soin de soi.  

Je prends soin de moi lorsque je respecte le bon fonctionnement de mon corps et la liberté de ma personnalité. Je me sens responsable de ce que je suis et de ce que je possède. Je décide de préserver ces valeurs. 

Il est souvent temps de rétablir des situations «négatives». 

Prenons pour exemple, un des fléau de notre société, le tabagisme. Les effets désastreux sont bien connus, au quotidien, la dépendance, jusqu’à l’ultime extrémité, le cancer. C’est une question de temps et c’est terrible. Le processus est souvent le même : l’expérience, je fume comme les copains, phénomène de groupe, puis l’habitude, ne plus savoir vraiment pourquoi, le réflexe jusqu’à être «accro», ne plus pouvoir s’en passer, la dépendance. Je fume lorsque je suis excité, fatigué, énervé, toutes les occasions sont bonnes pour générer le geste d’allumer sa cigarette.  

Avec tout cela, le cortège des effets sur la santé, la fatigue, l’irritabilité, la nervosité.... 

Pour cet exemple, les solutions existent.  

La médecine apporte l’aide nécessaire au sevrage. 

La sophrologie permet de proposer une alternative positive d’accompagnement.  

Les séances permettent un travail en profondeur grâce à la respiration consciente et l’acquisition progressive de nouvelles habitudes.  

Le pratiquant, à son propre rythme, va participer à «transformer le négatif en positif»: 

La fumée est remplacée par les effet bénéfiques de la respiration

le stress, le mal de vivre, par le bien-être

la dépendance par la liberté

la faiblesse par la force de la responsabilité

la destruction par l’éveil de ses capacités.... 

L’exemple du tabagisme permet de montrer l’action de la sophrologie dans ce genre de problématique.  

Mais il est bien évident qu’il est souhaitable de ne pas attendre ce genre d’extrémité pour pratiquer et s’offrir une hygiène de vie. 


Des séances de sophrologie car je prends soin de moi. 


Séances de sophrologie + je prends soin de moi = hygiène de vie 



Plus de détails sur les séances de Sophrologie 

En savoir plus sur le tabagisme, dossier Doctissimo





Actualités