Sophrologie et image de soi.

La sophrologie permet, dans un premier temps, d’accepter son corps tel qu’il est, sans apriori, sans jugement, pour ensuite participer au réajustement harmonieux de sa structure.  

C’est de l’intérieur que la découverte du corps se réalise. La perception des sensations nouvelles donne une forme mentale globale : le schéma corporel.  

Cette reconnaissance s'insère ensuite dans une démarche d’acceptation de ce qui est, dans ses formes, ses volumes, ses reliefs, sa structure, sa texture, son activité.... 

Par la pratique régulière, l’action équilibrante et rassurante de la conscience se renforce, rendant possible le réajustement de la structure et du fonctionnement corporel.  Cette harmonisation de l’Être s’accomplit à tous les niveaux : biologique, émotionnel, vital et mental.  L’ensemble du processus aboutit au redéploiement, dans la vie de chaque jour, de ce corps nouveau, animé et conscient, dans son espace et son positionnement légitimes. 

 Je découvre - j’intègre - j’accepte - Je laisse se réajuster - Je me redéploie . 

 Ce processus met en évidence le décalage qu’il y a entre la perception que j’ai de moi-même et l’image que je donne. 

Je peux rendre naturellement plus en adéquation cette correspondance, cette nouvelle perception de moi-même, et dans ce cas: l’image est juste ! 

Actualités